Online-Internet-Formation.com (Formation Informatique)
Accueil


Bourse de Fromation en France

Les aides financières en France

Sachez préventivement que ce site ne gère absolument pas la distribution des bourses d'études. Le site CommentCaMarche n'a pas pour vocation : D'attribuer de bourses d'études. De les gérer. De vérifier quoi que ce soit en matière de bourses d'études.

Bourse d'études

Bourse et aide au financement de vos formations en France ou en Suisse, je suis à la recherche des adresses qui vous permettront de trouver les sources de financements et soutien financier dans le domaine des formations. Le site Educh.ch offre des informations dans le domaine de la formation, des apprentissages, de l'orientation dans le domaine professionnel

Aide financière aux études à la formation


Afin de permettre aux étudiant(e)s de suivre des études supérieures dans de bonnes conditions, de nombreuses aides sont proposées par le ministère de l’éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, chacune répondant à des objectifs très précis.

 
demande d'aide financière
  comment faire sa demande ?
bourses d'enseignement supérieur sur critères sociaux
  conditions d'attribution, taux, barème d'attribution
bourses de mérite
bourses sur critères universitaires
  conditions d'attribution, taux
autres aides financières
  complément de bourse, aide au transport, allocation d'études, etc.
aides aux étudiants partant à l'étranger
  bourse de mobilité, stage individuel à l'etanger, complément Erasmus, etc.
prêts d'honneur
statut des boursiers sur critères sociaux ou universitaires
pour en savoir plus

La demande d'aide financière

La demande d’aide financière et/ou de logement en résidence universitaire fait l'objet d'un Dossier Social Etudiant (D.S.E.).

Ce dossier est constitué :
par Internet, en se connectant sur le site du CROUS (centre régional des œuvres universitaires et scolaires) qui se trouve dans l’académie dont relève l’établissement où est inscrit l’étudiant au moment de sa demande. Les coordonnées des CROUS sont accessibles sur le site du CNOUS
http://www.cnous.fr

La demande doit être effectuée entre le 15 janvier et le 30 avril précédant la rentrée universitaire. Au-delà de cette date, l’étudiant devra prendre contact avec le CROUS de l’académie où il est scolarisé.

Les bourses d'enseignement supérieur sur critères sociaux

Conditions d'attribution

• être inscrit en formation initiale et suivre des études supérieures à plein temps dans une formation habilitée à recevoir des boursiers par le ministère chargé de l’enseignement supérieur.

• être âgé de moins de 26 ans au 1er octobre de l’année universitaire, pour une première demande de bourse. Cette limite d'âge n’est pas opposable aux étudiants atteints d’un handicap reconnu par la commission des droits et de l’autonomie des handicapés. Par ailleurs, la limite d’âge peut être reculée en fonction de la durée du volontariat dans les armées ou du volontariat civil et, pour les étudiantes, d’un an par enfant élevé.

• être français ou de nationalité étrangère (ressortissant européen sous certaines conditions, réfugié politique titulaire de la carte délivrée par l’OFPRA, étudiant étranger résidant en France depuis au moins deux ans et bénéficiant d’une carte de séjour temporaire ou d’une carte de résident et dont le foyer fiscal de rattachement – père ou mère ou tuteur légal – est situé en France depuis au moins deux ans.

La demande d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux s’effectue par le biais d’internet entre le 15 janvier et le 30 avril précédant la rentrée universitaire (voir demande d’aide financière)

Détermination du droit à bourse

Le montant de la bourse est arrêté en fonction des ressources et des charges familiales appréciées selon un barème national.

Les ressources prises en compte sont celles qui figurent à la ligne "Revenu Brut Global" du dernier avis fiscal détenu par la famille de l'étudiant (avis fiscal de l'année 2003 pour une demande de bourse présentée au titre de l'année universitaire 2005-2006).

Taux applicables en 2005 - 2006

 

Bourses sur critères sociaux
Taux annuel (en euros)
échelon 0 (*)
0
1er échelon
1 335 €
2e échelon
2 012 €
3e échelon
2 578 €
4e échelon
3 143 €
5e échelon
3 607 €

(*) la bourse à taux zéro : en application du barème national, un échelon "zéro" est attribué à certains étudiants. Cet échelon permet à son bénéficiaire d'être exonéré du paiement des droits d'inscription dans des établissements publics et du versement de la cotisation sociale étudiante.

Barème d'attribution - année universitaire 2005 - 2006

 

Points de charge plafonds des ressources (en euros)
échelon 0 échelon 1 échelon 2 échelon 3 échelon 4 échelon 5

0

19 180

16 250

13 130

11 600

10 090

8 620

1

21 320

18 060

14 590

12 890

11 220

9 570

2

23 450

19 870

16 050

14 190

12 340

10 520

3

25 580

21 680

17 510

15 470

13 460

11 470

4

27 710

23 480

18 970

16 760

14 580

12 430

5

29 840

25 280

20 420

18 050

15 700

13 390

6

31 970

27 080

21 880

19 340

16 830

14 340

7

34 100

28 880

23 350

20 630

17 950

15 290

8

36 240

30 680

24 800

21 920

19 070

16 250

9

38 370

32 490

26 260

23 210

20 190

17 210

10

40 500

34 300

27 720

24 510

21 320

18 170

11

42 630

36 100

29 170

25 800

22 440

19 130

12

44 760

37 910

30 630

27 090

23 560

20 080

13

46 890

39 720

32 090

28 380

24 680

21 040

14

49 020

41 520

33 560

29 660

25 810

22 000

15

51 150

43 330

35 020

30 950

26 930

22 960

16

53 280

45 140

36 480

32 240

28 050

23 910

17

55 410

46 940

37 940

33 530

29 170

24 880



Points de charge à prendre en considération pour l'attribution d'une bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux

 

Les charges de l'étudiant
Candidat boursier dont le domicile familial est éloigné de l'établissement d'inscription à la rentrée universitaire :
- de 30 à 249 kilomètres
- de 250 kilomètres et plus
 
2 points
 
1 point supplémentaire
 

Candidat boursier atteint d'un incapacité permanente
(non pris en charge à 100 % dans un internat)

2 points
Candidat boursier souffrant d'un handicap physique nécessitant l'aide permanente d'une tierce personne
2 points
Candidat boursier pupille de la nation ou bénéficiaire d'une protection particulière
1 point
Candidat marié dont les ressources du conjoint sont prises en compte
1 point
Pour chaque enfant à charge du candidat
1 point
Les charges de la famille
Pour chaque enfant à charge, étudiant dans l'enseignement supérieur,
à l'exclusion du candidat boursier
3 points
Pour chaque autre enfant à charge, à l'exclusion du candidat boursier
1 point
Père ou mère élevant seul(e) un ou plusieurs enfants
1 point
 

Les bourses de mérite

Conditions d'attribution
Les bourses de mérite sont attribuées aux étudiants ayant obtenu le baccalauréat avec mention très bien à la session 2005 lors de leur première présentation à cet examen et par ailleurs éligibles à une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux. Ces étudiants doivent manifester leur aptitude à entreprendre avec succès des études de médecine, ou des études permettant l’accès au concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (E.N.A.), à l’Ecole nationale de la magistrature (E.N.M.), à une grande école scientifique, littéraire ou de sciences humaines ou qui s’inscrivent dans un centre de préparation au concours d’entrée à l’E.N.A. dans les instituts d’études politiques de Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Montpellier, Lille, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

Ces étudiants s'engagent à suivre effectivement le cursus et à se présenter aux concours cités ci-dessus.

Parallèlement au dossier social étudiant complété par le biais d’internet, un dossier complémentaire est demandé par le CROUS après les résultats du baccalauréat.

Taux applicables en 2005-2006
le taux annuel d'une bourse de mérite pour 2005-2006 est fixé à 6 102 euros

Les bourses sur critères universitaires

Conditions d'attribution
Ces bourses sont accordées sur proposition des présidents d'université, en fonction de critères universitaires et sociaux et du type de formation suivie :

• diplôme d'études approfondies (D.E.A.), diplôme d'études supérieures spécialisées (D.E.S.S.), 3ème et 4ème semestres du Master (recherche et professionnel) ;

• Agrégation : le candidat doit remplir les conditions de nationalité exigées pour se présenter au concours. Ces bourses peuvent être attribuées pour une deuxième année de préparation sur avis favorable du président du jury et pour une troisième année en cas d'admissibilité.

• Bourses de service public. Ces bourses sont accordées pour la préparation de certains concours externes de recrutement de l'administration (concours d'entrée à l'Ecole nationale d'administration ou à l'Ecole nationale de la magistrature, concours d'accès à des corps de fonctionnaires de catégorie A, concours d'accès aux écoles du commissariat de l'armée de Terre, de l'Air ou de la Marine) ainsi que pour la licence et la maîtrise (ou 1ère année de master) d’administration publique. Les conditions pour se présenter aux concours doivent être remplies.

Parallèlement au dossier social étudiant complété par le biais d’internet, un dossier complémentaire est à retirer auprès de l’établissement d’inscription.

L’étudiant inscrit à la préparation de l’agrégation ou à la préparation d’un concours ouvrant droit à une bourse de service public qui ne bénéficie pas d’une bourse sur critères universitaires, peut obtenir une allocation d’études. (voir autres aides financières).

Taux applicables en 2005-2006
 

Bourses sur critères universitaires
Taux annuel
diplôme d'études approfondies (D.E.A.) ou 3e et 4e semestres du master recherche

3 895 €

diplôme d'études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) ou 3e et 4e semestres du master professionnel

3 895 €

agrégation

4 200 €

bourses de service public

3 561 €

Les autres aides financières

Allocations d'études
Cette aide est destinée aux étudiants qui rencontrent, durant leur année universitaire, des difficultés particulières (rupture familiale, indépendance familiale avérée, …) ou en reprise d’études après l’âge limite de 26 ans. Pour prétendre au bénéfice d’une allocation d’études, les étudiants doivent remplir les conditions de nationalité, de diplômes et de formation exigées pour l’obtention d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux.

Cette aide peut également être allouée aux étudiants qui s’inscrivent à la préparation à un concours d’agrégation ou dans une formation ouvrant droit à une bourse de service public et non bénéficiaires d’une bourse d’enseignement supérieur.

Les décisions d’attribution sont prises par le recteur après avis d’une commission académique d’allocation d’études.

La demande d’une allocation d’études s’effectue entre le 15 janvier et le 30 avril précédant la rentrée universitaire par le biais du “dossier social étudiant” (voir autres aides financières). Cependant, en fonction de l’évolution de la situation de l’étudiant, un dossier peut être retiré auprès du CROUS tout au long de l’année.
CROUS de son académie

Compléments de bourse et aides au transport
• Les étudiantes qui reprennent leurs études après une maternité, les étudiants ayant séjourné dans un établissement de cure ou de postcure ou qui, originaires de la Corse et dont les parents résident en Corse, poursuivent leurs études dans une autre académie, peuvent obtenir un complément de bourse au taux annuel de 270 euros.

• Les étudiants boursiers des académies de Créteil, Paris et Versailles perçoivent un complément de bourse au taux annuel de 153 euros au titre de leur frais de transport.

Ces aides sont accordées automatiquement suite à la constitution du dossier social étudiant et à l’obtention d’une bourse.

En Ile de France, la carte de transport “Imagine R” permet aux étudiants âgés de moins de 26 ans, de bénéficier de plus de 40 % de réduction par rapport au tarif usuel (carte orange). L’abonnement annuel peut débuter, au choix de l'étudiant, selon la date de sa rentrée universitaire, du 1er septembre au 1er janvier.

Pour information, la S.N.C.F. propose aux étudiants âgés de moins de 26 ans des tarifs préférentiels sur les transports sur tout le territoire national.

Aides spécifiques aux étudiants originaires de l'outre-mer
• Les étudiants boursiers, originaires des départements d’outre-mer, bénéficient d'une réquisition de passage de l'Etat “aller” pour suivre leurs études en métropole et “retour” à la fin de leurs études en métropole. Cette réquisition correspond à la prise en charge des frais de voyage.

Les étudiants concernés doivent se renseigner auprès de leur académie d’origine pour le voyage “aller” et auprès de l’académie d’accueil pour le voyage “retour”.

• Les étudiants en métropole, boursiers sur critères sociaux, originaires des départements d’outre-mer, de Mayotte et de Saint-Pierre-et-Miquelon, peuvent obtenir le maintien de leur bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux pendant les grandes vacances universitaires. Ce versement est aussi appelé quatrième terme.

• Les étudiants boursiers dont la famille réside en Guyane et qui suivent leurs études en Guadeloupe ou en Martinique ainsi que les étudiants dont la famille réside en Guadeloupe ou en Martinique et qui suivent des études en Guyane perçoivent un complément de bourse au taux annuel de 612 euros.

Ces deux dernières aides sont accordées automatiquement suite à la constitution du dossier social étudiant et à l’obtention d’une bourse.

Aides aux étudiants partant à l'étranger

Etudes dans les pays du Conseil de l'Europe
Les étudiants français ou originaires de l’Union Européenne désireux de suivre des études supérieures dans un établissement d'enseignement supérieur public d'un des pays membres du Conseil de l'Europe, peuvent bénéficier d'une bourse sur critères sociaux dans les mêmes conditions qu'en France pour la préparation d'un diplôme national étranger. En sont exclues les formations qui, en France, ne relèvent pas du ministère de l'éducation nationale (exemple : architecture, vétérinaire, etc.) et les formations de mise à niveau linguistique.

Stage individuel à l'étranger
Une aide au transport, sous forme de bourse de voyage, peut être accordée aux étudiants qui effectuent un stage individuel obligatoire hors de la métropole (stage en entreprise ou en laboratoire intégré aux études, lorsque celles-ci sont effectuées dans des établissements publics ou privés habilités à recevoir des boursiers). La durée doit être au minimum d’un mois.

Les recteurs d’académie attribuent ces aides, dans la limite des contingents de crédits.
Les voyages collectifs ne sont pas concernés par ces dispositions.

Complément ERASMUS
Les étudiants inscrits dans des établissements d'enseignement supérieur publics sous tutelle du ministère chargé de l'enseignement supérieur et titulaires d'une bourse ERASMUS-SOCRATES peuvent bénéficier d'un complément à cette bourse. Ils doivent s'adresser au service des relations internationales de l'établissement d'enseignement français dans lequel ils étaient inscrits avant leur départ.

Les bourses de mobilité
Les étudiants boursiers sur critères sociaux ou bénéficiaires d’une allocation d’études, préparant un diplôme national dans certains établissements publics à caractère culturel, scientifique et professionnel (E.P.C.S.C.P.) peuvent recevoir une bourse de mobilité pour un séjour d’études à l’étranger dans un établissement d’enseignement supérieur. La durée d’attribution de cette bourse ne peut être inférieure à trois mois ni supérieure à neuf mois. Le montant mensuel de cette bourse de mobilité s’élève à 389 euros. Il convient de s’adresser au service des relations internationales de l’établissement d’inscription.

Les prêts d'honneur

Ces prêts peuvent être accordés à des étudiants français non boursiers. Sans intérêt, remboursables au plus tard dix ans après la fin des études, ils sont attribués par un comité académique spécialisé, dans la limite des crédits prévus à cet effet et selon la situation sociale du candidat. Se renseigner auprès du CROUS de son académie pour les conditions à remplir et la date limite de constitution du dossier.

Le statut des boursiers sur critères sociaux ou universitaires

La qualité de boursier permet :

- d'être exonéré du paiement de la cotisation du régime de la sécurité sociale des étudiants et des droits de scolarité dans les établissements publics d'enseignement supérieur ;
- d'exercer, sous certaines conditions, une activité professionnelle en complément de l'aide de l'Etat, exemple : assistant d’éducation à mi-temps.

En revanche, il n'est pas possible de cumuler une bourse sur critères sociaux, une bourse sur critères universitaires, un prêt d'honneur, une bourse de mérite, une aide de formation continue, une bourse d'un autre ministère, une bourse d'un gouvernement étranger.

Par contre, le cumul est possible avec une aide accordée par une collectivité territoriale.

Pour en savoir plus

Des informations complémentaires sur les démarches à effectuer et les conditions d’attribution des ces aides peuvent être obtenues :

• auprès des centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS)
• auprès des services communs universitaires d'information et d'orientation (SCUIO)
• sur Internet, en vous connectant sur les sites des centres nationaux des œuvres universitaires et scolaires (CNOUS) et du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche www.education.gouv.fr/sup/etudiant
• au service de scolarité de l’établissement d’enseignement fréquenté par l’étudiant.
• au service des relations internationales de l’établissement d’enseignement fréquenté par l’étudiant.

Des aides peuvent également être proposées par les différentes collectivités territoriales (municipalité, département, région). Il est donc conseillé de se rapprocher de leurs services.


 
 
Question:
la liste des orientés du def 2011 du CAD
Cap de kita
Check anta diop
amadou coumba sidibé du lycee check anta diop
amadou coumba sidibé
Formation:
Lien:
EPFL études bachelor
Academie de Trading
ESARC CEFIRE : Ecole Supérieure de Commerce et de Management
Formation au metiers de cirques
Agora Ressources d'affaires - coach en management
Offres Emploi Informatique:
JURISTE
liste d orientation def 2014 de djelibougou
ORIENTATION DU DEF 2014
electricite f3
La nuit aparti de 23h:00
Rechercher Accueil OIF

Ajouter une offre d'emploi
Ajouter une formation
Ajouter un article
Ajouter un lien

Offres d'emploi en Informatique
Formation en informatique
Lien
Article
Catégorie Formation Informatique
Questions Informatiques

Formation:
certification specialisation
eivd hes
formation aide soignante
formation batiment ingenieur
formation bourse france
formation continue cours soir
formation gestion service
formation graphiste vaud
formation informaticien vaud
formation informatique communication
formation informatique online distance
formation informatique vaud
formation ingenieur reseau telecom
formation modele cv
formation navigation web
formation technicien informatique ge
Stages entreprises
technicien informatique
epfl

Article:
Formation Informatique Communication
Formation Graphiste Vaud
Formation Informatique Vaud
Certification Spécialisation
EPFL
EIVD HES
Technicien Informatique
Formation Continue Cours du Soir
Formation Bâtiment Ingenieur
Bourse d'étude en France
Modèle de CV
Gérer le quotidien des services administratifs et financiers
Formation Navigation Web
Informatique Technicien Genève
Formation Informatique à distance
Formation Aide Soignante
Ingénieur des Télécoms et Réseaux
Stages en Entreprises
je cherche un emploi
numero 237
enseignement de base
kDkLLFGSORscUigRpkw
dEtimIfHPvJnjmNKcZo
OBCztnEVgzo
Sujetbiologie 2014
sociologue
A


DhftjAjbBNxDnwinYmp
est-ce que rihana a fait des films pornographique?
yEGwuxbzwK
kRPaUjqsHYGcefkHlqU
TdUVYdwSlbRS
chEYdEaPENLuIyYXoUU
mDteNhAQgfrdYivW
AMX

POXMiUMnbCzq
ojLTgYTQE
EPzAchnSKct
KPGrcNpFUzsfq
TLpEoUDRDzrGWdlkXN
uqgAAPYTIoWLwqzMwx
NUMERO DE PLACE EST 6310
DTuGMfevmZcTtun
SALLE II
ORIENTATION DU DEF 2014
ORIENTATION
est il oriente au d e f 2014 du centre d'animation pédagogique de segou
chaa